Depuis le temps que nous parlions d’aller explorer le Maroc en VTT. C’est avec une expédition de dix jours dont 5 jours de ride dans l’Atlas que nous avons pu commencer la découverte de cette destination dont on parle temps. Levons de suite le voile sur la première question que tous les amis riders nous posent : non ce trip n’est pas une mine de singles. Sur le parcours proposé par Said Mountain Bike, rien à jeter, même s’il se compose à 90% de piste. Un pur moment de rêve, une incursion en pays berbère comme nous en rêvions, des paysages à couper le souffle, un dépaysement au quotidien. En plus, nous avons eu la chance de tomber sur un guide, formidable de gentillesse et d’astuce. ABDOU, équilibriste sur son vtt semi rigide d’un autre temps, nous a permis de partager des moments forts et uniques avec la population locale.
De la vallée de l’Ounila découpant le plateau en deux falaises escarpées où s’accrochent les habitations troglodytes; de la vallée du Drâa et ses paysages lunaires digne des grand espaces de l'ouest américain; des immenses palmeraies; en passant par le col de Tazazert à 2300 m ; le très montagnard col de Ouano à 2900 m et sa descente tout en single au bord de la petite cousine du grand canyon ; nos pistes tantôt roulantes, tantôt sablonneuses ou caillouteuses nous ont émerveillé. Un florilège de panoramas estampillés « geo », des purs moments de ride dégotés à droite et à gauche en quittant la trace, en fouinant entre les collines, en coupant en free total à travers le désert, des efforts physiques sur des ascensions de plus de 10 kms, des petits morceaux de sentiers n’ayant pas échappé à nos yeux de traqueurs de chemins et qu’Abdou n’oubliera pas ; tel a été la moelle épinière de cette expédition vtt marocaine. Et pour couronner le tout nous avons ajouté quelques jours à MARAKECH avant et après le trip. Cette superbe ville impériale nous a envoûter.

Boubi